• Parler des attentats, nous en avions tous besoin.

    Pour mettre des mots sur l'impensable, pour tente de comprendre l'incompréhensible...

     

    Pour nous aider, nous avons visionné les vidéos suivantes puis nous en avons parlé :

     

    Arte Junior

    Professeur Gamberge : c'est quoi le terrorisme

    Un jour, une actu : C'est quoi le terrorisme ?

    Un jour, une actu : C'est quoi le Djihad ?

    Un jour, une actu : Comment les pays luttent contre le terrorisme ?

     

    Nous avons visionné une carte pour comprendre ce qu'était l'Etat Islamique 

     

    Télécharger « hs_daech_reseau.jpg »

     

     

    Puis nous avons travaillé sur le document issu du journal Astrapi :

     

    Enfin, nous avons fait un dessin collectif pour défendre les valeurs qui sont les nôtres :

     

     

     


    votre commentaire
  • Médiation suite :

     

    Cette année, nous voulons ajouter une autre dimension au projet médiation.

    C'est à dire que nous nous sommes rendu compte qu'une très grande partie des conflits dans la cour de notre école était liée à une grande méconnaissance des règles des jeux auxquels nos élèves jouent, chacun y allant de son interprétation. 

    L'opportunité d'avoir une aide extérieure avec des encadrants faisant leur service civique cette année va nous permettre de mettre l'accent sur les jeux dans la cour, afin que tous nos élèves aient une culture commune en matière de règles du jeu.

    Nous allons favoriser les jeux qui permettront de développer un autre climat scolaire, basé sur l'entraide et la coopération. Ainsi, petit à petit, les échanges et les relations entre élèves évolueront vers davantage d'empathie et de bienveillance.

    Des jeux où : "il n'y a ni perdant, ni gagnant, et où on gagne tous ensemble en s'entraidant"...

     

     

    J'ai hâte de participer à l'élaboration de ce projet. :)


    votre commentaire
  • Un documentaire à regarder ici pour se remémorer nos leçons sur le 18 ème siècle et le début de la révolution :)

     

    Petite vidéo de rappel

     

    Il y a un quizz à faire ensuite en ligne ! Il faut bien écouter, les questions ne sont pas évidentes. Bonne chance ;)


    votre commentaire
  • Mercredi 13 mai, Elise, bibliothécaire à la médiathèque Jean Macé, nous a accueillis pour partager avec nous son amour des beaux livres ainsi que leur histoire...

    Les premiers livres à systèmes apparaissent dès 1500 au Moyen-Age... On y insère des volvettes, des petits volets notamment dans les livres de sciences.

    C'est à la fin du XVIIIème siècle qu'apparaissent les premiers livres pour enfants en Angleterre, avec les arlequinades de Robert Sayer :

     

    Histoire des beaux livres

     

     

    Dans la première moitié du 20 ème siècle, le contexte n’est pas favorable à la fabrication des livres animés. Il faut attendre les années 60 pour assister à leur "renaissance" avec notamment le travail inventif du tchèque Vojtech Kubasta qui introduit de nouvelles et astucieuses techniques de découpes.

     

    Histoire des beaux livres

    L'un des livres pop up les plus vendus au monde est sans conteste La maison hantée dont nous avons pu voir un exemplaire  :

     

    Histoire des beaux livres

     

    Elise nous a montré des tas d'autres livres :

    Le leporello ou livre accordéon désigne la technique de pliage et collage de bandes de papier, de sorte que le livre puisse s’ouvrir comme un accordéon et tenir verticalement. Le lecteur peut ainsi le découvrir à son rythme en cheminant le long des images plus ou moins déployées.

    Histoire des beaux livres

     

    Ainsi que l'ombro cinéma ou comment utiliser le livre comme support de théâtre aux ombres chinoises, livre précurseur du cinéma...

    Histoire des beaux livres

     

    Ici un lien détaillant d'autres techniques de livres animés :

    Techniques du livre animé

     

    Et quelques photos suivent 

     

    Histoire des beaux livres

    Histoire des beaux livres

    Histoire des beaux livres

    Histoire des beaux livres

    Histoire des beaux livres

    Histoire des beaux livres

    Histoire des beaux livres

    Un grand grand merci à Elise pour son atelier d'une grande qualité. 

    La classe toute entière ;)


    votre commentaire
  • Coucou !

     

    Comme promis, voici quelques liens qui vous permettront de réviser votre alphabet, l'objectif étant de valider la compétence du niveau A1 en anglais, à savoir : épeler des mots familiers en anglais.

    Epeler, c'est quoi déjà maîtresse ? Je t'entends d'ici Imad :)

    Epeler, c'est nommer chacune des lettres qui composent un mot, mais cette fois, c'est plus difficile, car il faut le faire en anglais hé hé !

    Faites bien attention entre le A, le E et le I, le J et le G, le R, le Y qui se prononcent très différemment en anglais, le W qui devient un double U... 

    Hop, à vos révisions ;)

     

     

     

     

    Un exercice à faire parmi quelques uns sur un site intéressant :    Exercice alphabet

    glasses

     


    votre commentaire
  • Un mot, un seul me vient à la bouche au lendemain de notre magnifique spectacle au NEC.

     

    Merci.

    Merci aux instances "USEPiennes" de nous avoir permis de vivre ces instants magiques et qui je l'espère vous seront aussi inoubliables qu'ils le seront pour moi... 

    Mais surtout, merci à vous mes chers élèves, sans qui, tout ceci n'aurait pu être.

    Il n'y a qu'à vous regarder sur la vidéo qui suit, cela se passe de commentaires. 

    Alors, merci, merci d'être aussi passionnés et curieux, d'aimer la danse, d'oser et de le faire avec coeur. 

    Votre plus grande fan.

    La maîtresse.

     

    (merci aussi à la maman d'Aurore, sans qui personne n'aurait pu visionner cette vidéo ;))

     

     


    2 commentaires
  • Et une nouvelle mouture :) La voilà, Ikrame !

    Bon visionnage. Ca devient vraiment très joli.


    4 commentaires
  • Juste pour le plaisir, la voici la voilà, cette vidéo que j'ai (enfin) réussi à filmer ;)

    Vous êtes géniaux !

     


    5 commentaires
  • Projet d'école : Médiation de cour.

     

    Cela fait trois ans que nous menons au sein de notre école un projet de médiation de cour.

    Nous sommes convaincus du bien fondé de cette démarche, et, au préalable, avons fait des recherches à ce niveau. Recherches dont nous vous faisons partager la teneur, si, vous aussi, voulez mettre en place un projet du genre dans vos établissements.

    Nos recherches ont d'abord porté sur la communication non violente et très vite l'idée de message clair est apparue.

    Pour savoir ce qu'est un message clair, je vous renvoie à ce document issi du groupe Coop Icem qui est très clair  à ce sujet

     

    Le message clair

    Pour aider les apprenants à élaborer un message clair dès lors qu'ils sont confrontés à un conflit, nous nous sommes intéressés aux différentes étapes liées à la médiation.

    Les excellentes vidéos de l'université de paix nous ont aidé dans notre cheminement.

    En voici une sur les différentes étapes de la médiation :

     

     

    Nous avons adapté notre formation aux spécificités de notre école. La partie écrite n'est pas présente dans nos médiations. Nous pensons à l'intégrer cette année et à prévoir un local dédié pendant les temps de récréation pour assurer une meilleure qualité de prise en charge par nos élèves médiateurs.

    Nous avons donc choisi une trentaine d'élèves parmi des volontaires du cycle trois (cm1/cm2) et les avons formés sur  :

    - Ce qu'est un conflit,

    - la typologie des conflits,

    - le rôle d'un médiateur, 

    - l'élaboration d'un message clair avec les différentes étapes bien définies sur le document ci joint :

     

    Puis nous les avons mis en situation afin de leur permettre de s'entraîner sur les séances suivantes.

     Nous avons mis en place un planning des récréations et venons superviser les premières médiations, pour finir par laisser les élèves gérer seuls les conflits au bout de quelques semaines.

    A chaque fin de période, nous organisons une rencontre pour faire un bilan et aider nos médiateurs dans leur démarche, qu'ils soient bien outillés et ne rencontrent pas de difficulté majeure.

     

     


    votre commentaire
  • Vendredi, aura lieu une belle éclipse solaire. 

    Du fait de la dangerosité pour nos yeux, nous ne pourrons pas la regarder à l'oeil nu...

    Mais qu'est ce qu'une éclipse ? 

    Suffit d'écouter les explications de Jamy pour le savoir ;)

    Allez, C'est pas sorcier !   (<--clique sur le lien) wink2

     

    Et vendredi, l'éclipse sera visible en ligne ICI


    votre commentaire
  • Le jour du spectacle se rapproche les enfants !

    Cet après-midi, j'ai eu la chance d'aller visiter le NEC de plus près. Situé à Marly, cet espace tout neuf et très joli peut accueillir jusqu'à 800 personnes.

    J'ai les places pour le spectacle, des affiches, je vous donnerai tout très vite avec un mot d'explication. Tout ce que je sais, c'est que ça va être génial !

     

    Sur ce lien déjà, vous pouvez allez voir le site du NEC :

     

    NEC de Marly (sufffit de cliquer)

     

    Et voici quelques photos de la salle de spectacles :

     

    NEC de Marly

    NEC de Marly

    NEC de Marly

    NEC de Marly

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Pour aller plus loin, voici quelques pistes et vidéos à voir et à écouter :

     

     

    La marche des turcs :

     

    Voici une oeuvre très connue de Jean Baptiste Lully. Les peintures sont très intéressantes, l'on y voit les différents temps de l'emploi du temps de Louis XIV :

     

     

    Un extrait du Bourgeois Gentilhomme, de Molière :

     

    Monsieur Jourdain est un riche bourgeois qui rêve de venir noble, c'est pourquoi il engage des professeurs pour lui apprendre tout ce qu'un noble doit savoir selon lui.

    Seulement voilà, Monsieur Jourdain est tout sauf un élève doué, il est capricieux, naïf, etc. Les maîtres ne sont finalement là que pour l'argent et passent leur temps à le berner. En voici un extrait :

     

    Il en existe beaucoup de versions, les pièces de Molière ont beaucoup été et sont encore beaucoup jouées de nos jours.

     

    La formidable histoire de Versailles :

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Il y a des discours vrais, auxquels l'on ne peut qu'adhérer et qui ont le don de vous enthousiasmer davantage encore.

    Voici ce que pense une blogueuse de l'excellent livre d'Emmanuelle Piquet Te laisse pas faire et  dont l'article se suffit à lui-même.

     

    http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/11/27/te-laisse-pas-faire-aider-son-enfant-face-au-harcelement-a-lecole/

     

    Voici une conférence de l'auteur à regarder ici aussi : 

     

     

     

     

    Voici son site internet : Chagrin scolaire   http://www.souffrance-scolaire.fr/la-therapie-breve/

     

     

     

    J'ai lu ce livre, il m'a convaincue.

    Il faut outiller nos enfants, leur apprendre qu'humour et répartie font bien plus que force ni que rage, car ce qu'un harceleur espère le plus, c'est d'augmenter sa popularité en ridiculisant les plus faibles et avoir une emprise sur ces derniers.

    Or si ces élèves victimes de ces harcèlements réagissent sans se laisser prendre au jeu de la colère, tout en restant drôles et sûrs d'eux en répondant, ils inverseront la tendance et le harceleur risque d'être le dindon de la farce devant tous.

    De quoi le faire hésiter et réfléchir avant de réitérer.

     

    Je rêve d'un monde où, demain,  l'empathie et la coopération entre tous sera monnaie courante. En attendant, outillons nos enfants pour qu'ils sachent faire face au harcèlement sans tomber dans son piège. 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Voici une chouette idée en Histoire des arts à raccrocher aux arts visuels.

    En pleine période classique, nous avons étudié les fables de La Fontaine. 

    Quoi de plus naturel que de parler de ce bon vieux Gustave Doré dont les gravures ont magnifié lesdites fables.

     

    Puis, Sarah, notre future collègue (en formation emploi avenir) a mené un atelier de présentation des oeuvres du graveur.

    Enfin, les élèves se sont essayés à l'encre de chine et le résultat est vraiment très joli.

    Merci à Sarah pour son implication. Que c'est agréable de travailler en binôme dans une classe et de pouvoir faire des groupes dignes de ce nom.

    Voici quelques photos et j'ai mis en ligne une galerie avec les oeuvres de mes élèves qui trouvent clairement que "La Fontaine, c'est trop d'la balle et l'encre de chine, je vous dis pas maîtresse"

    http://lillyka.eklablog.com/les-fables-de-la-fontaine-a-l-encre-de-chine-gallery20532

     

     

    Comme ils se sont donné du mal, nos petits artistes !

    Bravo.


    16 commentaires
  •  

    En parallèle de nos leçons d'histoire, nous avons travaillé sur des portraits datant de la Renaissance que voici :

     

     

    Puis, nous nous sommes amusés à nous imaginer en personnages du 16ème siècle. Voici nos oeuvres :

     

     

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

     

    Portraits de grands découvreurs :)

    Portraits de grands découvreurs :)

     

     

    Et voilà nos grands découvreurs !


    9 commentaires
  • Chose promise, chose dûe :)

     

    Voici les trois musiques dont nous nous servons pour monter notre chorégraphie pour le spectacle du NEC en avril.

     

     

     

    et ....

     

     

     

    Bonne écoute et entraînez vous ;)


    9 commentaires
  • Il suffit parfois d'une petite balade, d'un mot, d'une idée un peu floue pour trouver soudain un dessin qui nous parle et que l'on trouve formidable à exploiter en classe. Toujours à l'affût d'une bonne idée.

    En voici une, toute simple, mais qui donne de très jolies créations.

     

     

    A partir de ce dessin, les élèves ont imaginé leur monde sorti tout droit d'un livre ouvert... Et c'est très joli :)

    Admirez !

     

     


    2 commentaires
  •  

    Merci Ikrame pour ce fabuleux goûter que tu nous a permis de partager. Un très joyeux anniversaire à toi <3 

     

    Oh le joli gâteau partagé cet après-midi ! Joyeux anniversaire Ikrame et merci pour ce goûter fabuleux <3

    Un livre collectif  avec tous nos dessins, à garder en souvenir.


    7 commentaires
  • J' interroge un élève sur la fable de La Fontaine, le corbeau et le renard. 

    Diction  ponctuée de quelques erreurs, quand soudain :

    " Apprenez que tout flotteur..."

    Je termine, amusée (un éclair soudain)  : "vit aux dépens de celui qui l'égoutte ? "

    Petit sourire en coin et clin d'oeil taquin.

     


    votre commentaire
  • Question d'histoire à une élève de cm1 (ma fille accessoirement ;)) :

     

    Quand le vassal devait-il aider financièrement son seigneur ?

     

    En quatre occasions :

     

    - Quand il armait son fils

    - Quand il mariait sa fille

    - Quand il devait payer une rançon

    - Quand il partait en croisière ^^

     

    :D


    votre commentaire
  • .

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Voici des textes d'élèves ayant participé à un concours d'écriture poétique francophone, d'après un poème de Gérald Godin que voici : 

     

    Ses mots

    Quand je veux délasser mon
    esprit, ce n'est pas l'honneur
    que je cherche, c'est la liberté. 

    La langue de ma mère
    a des mots pour tout 

    dans la grande famille des mots
    je m'en choisis pour passer l'hiver
    des mots en laine du pays
    cette année j'ai choisi le mot guérison
    le mot liberté
    des mots qui tiennent bien au chaud 

    Gérald Godin Les botterlots, Montréal, L'Hexagone, 1993, 80 p.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L'essentiel est invisible pour les yeux

     

    Fou ce que St Exupéry aura pu marquer les esprits. Encore aujourd'hui.

    L'autre jour, je demande à mes élèves ce qu'ils savaient du Petit Prince.

    Mes élèves :

    -  C'est le garçon là, qui a une rose, non ?

    - Et il a une drôle de coiffure !

    - Oui puis y a un renard avec lui, je l'ai vu, c'est super comme dessin animé...

    Moi : 

    - Hum... Oui sans doute, mais savez vous qu'avant d'être un dessin animé, c'était un livre ? 

    Mes élèves  :

    - Ah non... Ah si... Oui mais...

    Moi (énigmatique, c'est important de marquer le suspense) :

    - Oui, et c'est Antoine de St Exupéry qui l'a écrit.

    - Ah... 

     

    Petits raclements de gorge polis histoire de montrer qu'un livre ne pourra sans doute jamais rivaliser avec un dessin animé (c'est vrai quoi maîtresse hein ? ).

    Moi, pleine d'entrain face à l'adversité :

     

    - Tiens, on va lire le premier chapitre, ça vous dit ? 

     

    Petit hochement de tête en guise d'approbation par ci, par là. Plongée dans l'univers magique sans le savoir.

     

     

    Mais si, rappelez-vous, ça n'est pas si loin... L'éléphant et le boa... 

    Et l'enthousiasme faisant place au silence pour indiquer, d'un air admiratif, que c'était "hyper marrant la façon dont l'auteur  inversait les rôles."

     

    - Ah oui ? 

    - Ben oui, ce qu'il dit là ... (Et de reprendre la lecture) : " Les grandes personnes ne comprennent jamais rien TOUTES SEULES et c'est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."

     

    - C'est fort quand même maîtresse hein ? 

    - Je trouve aussi.

    Petit sourire de connivence.

     

    Pourquoi j'aime tant mon métier ? Pour tous ces cadeaux, ces trésors que, jour après jour, mes élèves me permettent de vivre et de partager.

    Merci, chers élèves, pour ces moments de grâce.kiss

     

     

     

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires