• L'essentiel est invisible pour les yeux

     

    Fou ce que St Exupéry aura pu marquer les esprits. Encore aujourd'hui.

    L'autre jour, je demande à mes élèves ce qu'ils savaient du Petit Prince.

    Mes élèves :

    -  C'est le garçon là, qui a une rose, non ?

    - Et il a une drôle de coiffure !

    - Oui puis y a un renard avec lui, je l'ai vu, c'est super comme dessin animé...

    Moi : 

    - Hum... Oui sans doute, mais savez vous qu'avant d'être un dessin animé, c'était un livre ? 

    Mes élèves  :

    - Ah non... Ah si... Oui mais...

    Moi (énigmatique, c'est important de marquer le suspense) :

    - Oui, et c'est Antoine de St Exupéry qui l'a écrit.

    - Ah... 

     

    Petits raclements de gorge polis histoire de montrer qu'un livre ne pourra sans doute jamais rivaliser avec un dessin animé (c'est vrai quoi maîtresse hein ? ).

    Moi, pleine d'entrain face à l'adversité :

     

    - Tiens, on va lire le premier chapitre, ça vous dit ? 

     

    Petit hochement de tête en guise d'approbation par ci, par là. Plongée dans l'univers magique sans le savoir.

     

     

    Mais si, rappelez-vous, ça n'est pas si loin... L'éléphant et le boa... 

    Et l'enthousiasme faisant place au silence pour indiquer, d'un air admiratif, que c'était "hyper marrant la façon dont l'auteur  inversait les rôles."

     

    - Ah oui ? 

    - Ben oui, ce qu'il dit là ... (Et de reprendre la lecture) : " Les grandes personnes ne comprennent jamais rien TOUTES SEULES et c'est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."

     

    - C'est fort quand même maîtresse hein ? 

    - Je trouve aussi.

    Petit sourire de connivence.

     

    Pourquoi j'aime tant mon métier ? Pour tous ces cadeaux, ces trésors que, jour après jour, mes élèves me permettent de vivre et de partager.

    Merci, chers élèves, pour ces moments de grâce.kiss

     

     

     

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique